Raïf Badawi


Raïf Badawi est un blogueur qui a été condamné en Arabie saoudite à 10 ans de prison, 1 000 coups de fouet et une amende de 300 000 $CAD pour « insulte envers les valeurs religieuses » et blasphème après avoir plaidé, sur les médias sociaux et dans la presse écrite, en faveur d’une plus grande liberté d’expression. Il s’agit d’une affaire qui touche particulièrement le Canada, l’épouse de monsieur Raïf Badawi, Ensaf Haidar, étant réfugiée avec leurs enfants à Sherbrooke.

En octobre 2015, ASFC a préparé et présenté un mémoire aux plus hautes autorités saoudiennes et au Comité contre la torture. Ce mémoire, préparé avec l’appui du Barreau du Québec, du cabinet d’avocats Lavery et d’experts reconnus dans le domaine des droits humains et du droit islamique démontre le non-respect par l’Arabie saoudite de ses obligations nationales et internationales dans trois domaines en particulier dans ce dossier : le droit à un procès équitable, le droit à la liberté d’expression et d’opinion et enfin l’interdiction absolue de la torture et des traitements cruels, inhumains ou dégradants. 

Vous pouvez consulter le mémoire ici