Honduras


Projet


Justice, gouvernance et lutte contre l'impunité au Honduras 

2018-2023


Présentation et objectifs


Le projet « Justice, gouvernance et lutte contre l'impunité au Honduras » a comme objectif d'appuyer les avocat.es qui représentent les femmes, les filles et les personnes en situation de vulnérabilité (PSV) qui ont été victimes de violations des droits humains et ainsi contribuer au renforcement de leur accès à la justice. De cette manière, on cherche à exercer un plus grand nombre de demandes sur le système judiciaire afin qu'il exerce son rôle de contrepoids démocratique en tant que gardien de l'État de droit et pilier fondamental de la gouvernance.

Résultats escomptés 

  • amélioration de l'accès aux services d'avocat.es spécialisé.es en litige stratégique pour les femmes, les filles et les autres personnes en situation de vulnérabilité qui sont victimes de violations des droits humains ;
  • documentation, mise en œuvre et échange de bonnes pratiques nationales et internationales en matière de litige stratégique des droits humains pour les personnes vulnérables et les victimes de violations des droits humains ;
  • renforcement des capacités des organisations de la société civile à utiliser la loi pour assurer une meilleure protection des droits humains des personnes en situation de vulnérabilité et exiger de l'État qu'il remplisse ses obligations ; 
  • renforcement des capacités des organisations de la société civile à formuler des recommandations visant à assurer un plus grand respect des droits de l'homme et à exercer des pressions sur l'État et les instances internationales compétentes pour intensifier la lutte contre l'impunité et la corruption.

Réalisations 


  • une conseillère juridique volontaire d'ASFC participe à l'observation du procès de Berta Cáceres au sein d'une coalition d'organisations nationales et internationales
  • ASFC a appuyé l'élaboration d'un rapport destiné au Comité des droits de l’Homme de l’ONU faisant état du défaut de l’État de mettre en œuvre les recommandations qui lui ont été adressées par le Comité dans la foulée de l’examen, en juillet 2017 à Genève, de son 2ème rapport périodique  

Partenaires locaux


 


Partenaire financier


Affaires mondiales Canada (AMC)