Retour à la section « Le blogue des coopérants »

Meurtre de syndicalistes en Colombie : ASF observateur international au procès d’un présumé paramilitaire

Vendredi le 10 juillet 2009, les coopérants volontaires d’ASF ont agi comme observateurs internationaux aux procès à Bogotá, capitale de la Colombie, d’un individu accusé d’appartenir aux paramilitaires et d’avoir assassiné deux chefs syndicalistes de l’entreprise minière américaine Drummond. Ils y étaient invités par l’avocate représentant les victimes, membre de la Corporación Colectivo de abogados José Alvear Restrepo (CCAJAR), partenaire colombien d’ASF.

Autant l’avocate des victimes que la défense ont fait référence au fait que le crime aurait été commandité par la compagnie Drummond qui aurait fait appel aux Autodéfenses unies de la Colombie (AUC, principal groupe paramilitaire illégal du pays) afin d’ « assurer la paix syndicale » au sein de l’entreprise. L’avocate des victimes a également placé le dossier dans le contexte d’un plan généralisé pour éliminer les chefs syndicaux. L’Organisation internationale du travail confirme d’ailleurs à chaque année que la situation des syndicalistes en Colombie est dramatique : plus de la moitié de tous les syndicalistes assassinés dans le monde le sont en Colombie. L’avocate de la CCAJAR a plaidé le droit international pour en tirer un argument relatif à l’existence de crimes contre l’humanité ou même de génocide.
 

Merci à nos partenaires sans frontières

Consulter la liste des partenaires